LES ASSUREURS & LE RPA

S’il existe la prise en charge par l’assurance maladie lors de visite chez un médecin,

quand est-il lorsque vous consultez un conseiller en bien-être ?

 

UN ECLAIRCICEMENT S’IMPOSE

Que sont les approches complémentaires et naturelles exactement ?

Aussi appelée alternative ou encore traditionnelle, le terme « médecine douce » est un terme générique qui englobe l’ensemble des approches complémentaires et naturelles, non reconnues en France. Ces pratiques sont considérées comme venant compléter un traitement conventionnel (médicamenteux, invasif, qui a recours aux molécules chimiques…).

Les approches complémentaires n’ont pas vocation (de par le statut qu’on leur a donné) à soigner mais elles s’avèrent souvent efficace pour certaines affections.

Les approches complémentaires et naturelles ont une approche globale de la personne, ne s’éparant pas le corps de l’esprit.

Il est répertorié 26 millions d’utilisateurs d’approches complémentaires et naturelles en France. Et pourtant, la prise en charge par la sécurité sociale est encore inexistante. Les mutuelles et bancassureurs quant à eux ont toutefois compris cet engouement et quelque uns proposent des forfaits.

 

QUEL REMBOURSEMENT PAR LA SECURITE SOCIAL ? 

En grande majorité l’assurance maladie ne rembourse pas vos dépenses de santé en approches complémentaires et naturelles car leur efficacité n’est pas encore prouvée. Toutefois, certaines approches sont reconnues par la Sécurité Sociale : l’acupuncture, l’ostéopathie et l’homéopathie. 

Malheureusement afin de pouvoir prétendre à un remboursement, il faudra que le praticien justifie d’un diplôme (par exemple en ostéopathie) reconnu par l’État. Consulter un praticien non médecin ne vous donnera droit à aucune prise en charge. 

 

LE BIEN-ÊTRE – UN SECTEUR A PRENDRE EN CONSIDERATION PAR LES ASSURANCES

Les assurances complémentaires sont des contrats de droit privé. Cela indique que votre assurance est libre de concevoir et de gérer des assurances complémentaires. Pour quelles approches et pour quels conseillers en bien-être s remboursements sont acceptés, varie d’un assureur et d’un contrat à l’autre.

 

VOTRE CONTRAT D’ASSURANCE

Lors du choix d’une assurance pour les prestations de bien-être, tenez tenir compte des points suivants :

  • Pour quelles approches de bien-être votre assureur couvre-t-il les frais ?

Rapprochez-vous de votre assureur, il dispose de liste en approches complémentaires, vous pouvez également consulter les sites internet des assurances où ses listes sont disponibles.

  • Dans votre contrat d'assurance, quelles réserves s’appliquent aux approches de bien-être ?

Les assureurs commencent à envisager et remboursent uniquement les prestations de conseillers remplissant de nombreux critères de qualité. En France, la plupart des assureurs exigeront le sceau de qualité RPA.

  • Dans quelle mesure les coûts sont-ils pris en charge ?

Lisez votre contrat d’assurance, car votre assureur peut ne payer qu’une certaine proportion des coûts, dans une certaine limite et pour un certain nombre de séances.

Il est nécessaire de clarifier avec votre assureur, si et dans quelle mesure les coûts sont pris en charge.

 

CHANGER D’ASSURANCE

Un changement d’assurance privée peut être envisagé. Dans les contrats il y a souvent des restrictions pour des maladies chroniques, des personnes âgées ou des réserves sont mentionnées en cas de certaines maladies préexistantes. Cela implique que les coûts de vos traitements peuvent être exclus.

 

ASSURANCE : LE RPA COMME BASE DE DECISION

Avec le sceau de qualité RPA, il y a de fortes chances que votre assureur rembourse éventuellement les coûts pour le suivi d’approches complémentaires et naturelles.

Ne disposant d’aucune base de prise de décision, la plupart des assureurs français ne prenaient pas en compte le remboursement de prestations du domaine de la santé naturelle. L’IDC, Alcyone et le RPA créé des partenariats avec les assurances et développent la prise en charge complémentaire pour les prestations de conseillers disposant du sceau de qualité RPA.

 

ASTUCES & CONSEILS 

Lors de votre visite chez votre conseiller ayant reçu le sceau de qualité RPA, votre conseiller vous délivrera une facture pour sa prestation et apposera son numéro RPA, il vous suffit par la suite d’envoyer votre facture à votre assureur. Les assureurs ayant conclus un accord avec le RPA disposent de la liste des conseillers RPA et prendront en considération le remboursement de votre prestation.