LES BIOPHOTONS

UNE SOURCE D’INFORMATIONS RADIEUSE DESTINÉE A SUBMERGER NOTRE ADN DANS LA LUMIÈRE

Biophotons : la lumière dans nos cellules

Le nouveau domaine de la biologie de l’information repose sur la conviction que les cellules sont guidées par un champ d’information externe et qu’elles ne sont pas régulée exclusivement par des charges moléculaires. Le rythme de cette interaction signifie qu’il s’agit d’un phénomène quantique. Nous savons que nos cellules émettent de la lumière et que cette lumière envoie et reçoit en permanence des informations. La symphonie des cellules de notre corps envoie et reçoit des messages plus rapidement que la vitesse de la lumière. Nous savons également qu’au moins nous avons une certaine capacité à influencer cette lumière. Nous avons alors accès au centre de contrôle de notre esprit et de notre corps. Et si nous y avons accès et de l’influence, nous avons la capacité de nous changer nous-même au niveau le plus fondamental en augmentant notre lumière.

« Aujourd’hui nous savons que l’homme est essentiellement un être de lumière » Dr Fritz-Albert Popp biophysicien professeur et chercheur allemand

Il se produisent environ 100 000 réactions chimiques dans chaque cellule par seconde. La réaction chimique ne peut se produire que si la molécule en train de réagir a été stimulée par un photon. Une fois que le photon a stimulé une réaction, il retourne dans le champ magnétique et reste disponible pour d’autres réactions. Nous nageons dans un océan de lumière.

Cela signifie qu’en termes de guérison, les implications sont immenses. Par exemple, nous savons maintenant que les quanta de lumière peuvent déclencher ou arrêter des réactions en cascade dans les cellules et que les dommages génétiques cellulaires peuvent être pratiquement réparés, en quelques heures à l’aide de faibles rayons de lumière.

Les scientifiques ont découvert des biophotons dans le cerveau qui pourraient suggérer que notre conscience est directement liée à la lumière, ils ont la suspicion intéressante que les neurones de notre cerveau pourraient être capable de communiquer à travers la lumière. Ils assurent que s’il y avait une communication optique, les biophotons produits par notre cerveau, pourraient être influencés par les intrications quantiques, ce qui signifie qu’il peut y avoir un lien fort entre ces photons, notre conscience et, ce que de nombreuses cultures et religions décrivent comme « l’Esprit ».

L’une des implications les plus intéressantes de la découverte, que notre cerveau peut produire de la lumière et que notre conscience et notre esprit, pourraient ne pas être contenus dans notre corps.

Peut-être que notre esprit et notre conscience communiquent avec notre corps à travers ces biophotons. Et plus nous produisons de lumière plus l’éveil sera important, et nous incarnerons la totalité de notre conscience.

Nathalie Alexandre – professeure/thérapeute et chercheuse en physique quantique

Posté dans

Laissez un commentaire