Pouvoirs publics de santé

Haute Autorité de Santé

OMS

A-MCA

Ordre des pharmaciens

Cartel pharma-ceutique

Référencement & exploitation de TOUTES vos données sensibles médicales, l'intelligence artificielle au commande de votre santé via un passeport électronique et votre dossier médicale via internet
Nous n'aurez plus le droit de consulter les professionnels non conventionnés de votre choix (thérapeutes, enseignants, aromathérapeutes, énergéticiens etc).
Stratégie pour le contrôle et l'exploitation des médecines traditionnelles
Association s'étant octroyée le droit de contrôle des médecines complémentaires, d'en former les médecins avec le droit d'exercice légal via un D.U. En devenir à être convertie en une agence gouvernementale.
Exploitation et légitimation de l'utilisation et de l'appropriation des plantes médicinales
La vérité vous rendra libre
Concernant les professionnels non conventionnés, le libre exercice des médecines complémentaires, alternatives, naturelles et spirituelles, ainsi que le libre droit pour l'usager à pouvoir avoir recours à la médecine de son choix au moment où il en a le plus besoin, sont menacés !
Il y a nécessité d’une prise de conscience collective, et d'une mobilisation citoyenne URGENTE !

1 - de la part des professionnels non conventionnés (140.000 en France étant les principales cibles et les premiers concernés. Il s'agit de leur devoir de se mobilier en tant que professionnels, et pouvoir ainsi défendre et préserver NOTRE DROIT A LA SANTE A TOUS ! )

2- de la part des utilisateurs en médecines complémentaires, alternatives, naturelles et spirituelles (26 millions en France, soit 37% de la population française... imaginez ce que nous pouvons faire,

TOUS ENSEMBLE !
Nous sommes les seuls créateurs du monde qui nous entoure, Nous pouvons créer notre monde, changer les choses, C'EST POSSIBLE ! et pour cela,
il nous faut nous UNIR ... 

Nathalie Alexandre

Constat & synthèse général et global des dossiers des organismes de santé :

  • Les utilisateurs en médecines complémentaires et naturelles représentent 26 millions de personnes (+ de 2 patients/3), sur un total de 69 millions de français ;
  • Ils ne veulent plus se soigner avec des produits chimiques ;
  • Ne veulent plus subir les désagréments des effets secondaires ;
  • Ils veulent être acteurs dans leur processus de guérison ;
  • Ils veulent être libre de se soigner avec la médecine, pratique, méthode ou l'approche qu’ils désirent ;
  • Les usagers délaissent la médecine conventionnelle et s’en remettent pour la plupart exclusivement aux professionnels non conventionnés et aux médecines complémentaires et naturelles ;
  • Perte financière considérable pour les industries de par la chute de vente de médicaments ;
  • Désertification médicale suite à cet engouement dans les campagnes ;
  • La médecine conventionnelle seule ne sait pas répondre à la nouvelle demande croissante des usagers pour une prise en charge globale de leur Être ;
  • Etc...

ARGUMENTS MIS EN AVANT

1 - Discréditer les professionnels non conventionnés & les médecines complémentaires & naturelles

  • Utilisation systématique du mot « charlatans » afin de nommer TOUS les professionnels non conventionnés ;
  • Mise en avant de l’anarchie régnante dans les professionnels, les professions, les formateurs, les centres et les écoles de formations ;
  • Aucune réglementation encadrant ses pratiques ;
  • Illégalité d’exercice, professionnels autoproclamés ;
  • Certificats et/ou diplômes de formations n'ayant aucune valeur (faute de recherches scientifiques) ;
  • Aucune application des normes légales et obligatoires de mise en conformité (pratiques & locaux) ;
  • Absence de preuves scientifiques concernant les bienfaits de ses médecines ;
  • Mise en danger de la santé publique et des usagers ;
  • Etc...

MOYENS & PROCEDURES

1 - Contrôles et condamnations en masse des professionnels non conventionnés par la DGCCRF depuis 2017

  • Pour manque de réglementation ;
  • Manquement aux protocoles de mise en conformité obligatoires et légaux des pratiques et des locaux ;

2 - Développement de la prescription non médicamenteuse pour les praticiens conventionnés (dossier valider en 2011 par la Haute Autorité de Santé)

  • Formation des médecins et étudiants en médecine aux médecines complémentaires et naturelles via un diplôme universitaire

3 - Remplacement des professionnels non conventionnés par l'Intelligence Artificielle et les médecins

  • Le médecin sera seul habilité à pratiquer des médecines complémentaires et naturelles, accompagné de l’intelligence artificielle (Programme Agenda Santé 2030)

4 - Le développement d’une Réglementation Nationale

  • Après un colloque au ministère des Solidarités et de la Santé en 2019, des rencontres parlementaires se préparent pour s’interroger sur les « perspectives en matière de réglementation nationale ».

BUT FINAL

  • Le remplacement des professionnels non conventionnés ;
  • L'appauvrissement, voir l'anéantissement des méthodes ancestrales et universelles ;
  • Les médecins et l’I.A seront les seuls à exercer la médecine sous toutes ses formes ;
  • Les grandes industries s’octroient l’exploitation de toutes les approches de soins naturels.

LES ARGUMENTS & LES MOYENS UTILISES PAR LES POUVOIRS PUBLICS REPRÉSENTENT-ILS UN DANGER ?

ABSOLUMENT ! Il y a un réel danger à prendre en considération

  1. Le libre exercice pour les professionnels ;
  2. Le devenir des professions ;
  3. Les médecines naturelles ;
  4. Notre liberté et notre droit de nous soigner avec la médecine de notre choix.